La Folle Histoire des Arts de la Rue 2010  
Accueil du site > Villes > Les Pennes-Mirabeau
agenda
  • Les Miniatures par Compagnie Pernette
    le 13 mai 2010 à 16h00 et 18h00
    Place Félix Aureille (Quartier Les Cadeneaux)
  • Pedigree par Compagnie Pernette
    le 14 mai 2010 à 17h00
    Parc du Centre Jean Giono (Quartier La Gavotte)
  • Vide accordé par Retouramont
    le 14 mai 2010 à 17h30
    Parc du Centre Jean Giono (Quartier La Gavotte)
  • Les Miniatures par Compagnie Pernette
    le 14 mai 2010 à 15h00
    Square Jean Moulin - Derrière la Poste - Avenue François Mitterrand (Quartier La Gavotte)
  • Clairière urbaine par Retouramont
    le 15 mai 2010 à 18h00
    Eglise St Blaise (Les Pennes Village)

Le Bus-Expo

  • du 11 mai 2010 au 15 mai 2010 de 10h à 18h, Le 11 mai – Collège des Pennes-Mirabeau
    Les 12 et 15 mai – Parking Tino Rossi (Les Pennes Village)
    Le 13 mai – Place Félix Aureille (Quartier des Cadeneaux)
    Le 14 mai – Centre Jean Giono (La Gavotte)

Autour des spectacles

  • Projection du film « Royal de Luxe et Le Mythe du Géant” » le 14 mai 2010 A partir de 18h30 | à l’issue de la rencontre avec les compagnies Pernette et Retouramont, Ecole de Musique du Centre Jean Giono (Quartier La Gavotte) à Les Pennes-Mirabeau
  • « Des Corps de Ville » / Collectif Le Nomade Village le 15 mai 2010 20h30, Rue Jean Aicard (Quartier les Cadeneaux) à Les Pennes-Mirabeau
Compagnie Pernette et Retouramont aux PENNES-MIRABEAU
Du mardi 11 au samedi 15 mai 2010
Visite du Bus-Expo du mardi 11 au samedi 15 mai 2010

    Le programme a Les Pennes-Mirabeau

  • Le Bus-Expo

     
    Un Bus-Expo, ambassadeur des Arts de la Rue !
    Le Bus-Expo de La Folle Histoire des Arts de la Rue est une exposition itinérante qui va au-devant des publics pour dérouler, de façon illustrée et interactive, l’histoire des arts de la rue à laquelle les artistes donnent vie par leurs spectacles.
    L’aller-retour entre toutes les images et contextes rappelés par ce bus et les spectacles fonctionne si bien que le Bus-Expo est devenu, à lui seul, ambassadeur des Arts de la Rue et accompagne désormais d’autres manifestations : on devrait notamment le voir cet été au Festival Chalon dans la Rue à Chalon-sur-Saône.
    Le Bus-Expo porte les couleurs artistiques de la manifestation et l’annonce dans une dizaine de villes des Bouches-du-Rhône avant que la Folle Histoire ne prenne sa pleine cadence sous la forme : 1 semaine, 1 ville, 1 compagnie.
    Lire la suite


    Les parois du Bus-Expo sont supports d’exposition. Elles présentent les 8 familles esthétiques qu’HorsLesMurs (Centre national de ressources des arts de la rue et des arts de la piste) identifie parmi toutes les formes que recouvrent les arts de la rue.
    La vitre arrière du bus fonctionne comme l’écran d’une petite salle de cinéma en plein air et projette de grands documentaires sur les arts de la rue.

    L’intérieur du bus précise les contours de La Folle Histoire : cartographie des arts de la rue dans les Bouches-du-Rhône, panorama historique de la construction du secteur et de ses dates folles, scénographies condensées de l’univers artistique des compagnies programmées et un boudoir des ressources pour qui veut en savoir plus. Un gardien-guide-chauffeur-comédien-monsieur loyal accueille le public et le nourrit des mille anecdotes de sa vie d’artiste. Le Bus-Expo est conçu pour être parcouru en une heure par une trentaine de personnes maximum : une partie découvre l’extérieur, l’autre l’intérieur et ça tourne.

    Replier
  • Les Miniatures par Compagnie Pernette

     

    Création 2009 | Durée : 1h30 environ

    Cette nouvelle création de la compagnie Pernette a la propriété des fameuses poupées russes. “Les Miniatures”, 4 courtes pièces dansées de cinq à vingt minutes, se déroulent sous la forme d’un parcours alternant déambulations et stations. La Rose, danse d’offrande pour une rue piétonne ; L’Apparition, fascination dansée pour terre glaise et quatre mains ; L’insomnie, célébration du tactile et Les Oignons, partition pour deux corps et dix couches de vêtements, forment ce voyage chorégraphique interprété par deux créatures androgynes, cagoulées, telles des ombres noires éphémères.

    Lire la suite

    Chorégraphie : Nathalie Pernette assistée de Regina Meier - Musique : Franck Gervais - Avec : Pauline Simone et Laurent Falguiéras - Accessoires : Nathalie Pernette - Costumes : Nadia Genez.
    Coproduction : Compagnie Pernette/Association NA, Les Pronomade(s) en Haute-Garonne/CNAR Encausse-les-Thermes, L’Abattoir/CNAR Chalon-sur-Saône - Le Moulin Fondu/CNAR Noisy-le-Sec, Le Citron Jaune/CNAR Port Saint Louis, Le Théâtre/Scène Nationale de Mâcon.

  • Vide accordé par Retouramont

     

    Création 2006-2007 | Durée : 30 min.

    Au détour d’une rue, la compagnie Retouramont tisse sa toile étrange pour défier quelques-unes de nos idées sur les lois de la gravité... Cette structure monumentale se pose comme une installation plastique qui dialogue par sa transparence et son échelle avec son environnement. Trois danseuses viennent habiter cette sculpture en plein ciel, un dialogue graphique s’instaure entre leurs silhouettes noires et la pyramide de corde.

    Lire la suite

    Chorégraphie : Fabrice Guillot - Interprètes : Francisca Alvarez, Séverine Bennevault, Olivia Cubéro - Technicien sécurité : Michael Poyet
    Production : Grand Théâtre de Lorient, Centre Chorégraphique National de Créteil et du Val-de-Marne, EPCC-Centre Régional des Arts du Cirque de Basse Normandie, Espace 1789 de Saint Ouen, Théâtre Jean Vilar de Vitry-sur-Seine, Centre culturel Maurice Eliot d’Épinay-sous-Sénart - Avec le soutien de : la Cie Off-pOlau (pôle des arts urbains) et du Centre Chorégraphique National de Tours - Avec l’aide à la création de : la DMDTS du Ministère de la Culture et de la Communication, du Conseil Général du Val-de-Marne et le Conseil Général de Seine Saint-Denis - Nos remerciements à : la Biennale Nationale de Danse du Val-de-Marne - Centre de Développement Chorégraphique - Avec le partenariat de : Mur Mur et des sociétés BEAL et PETZL.

  • Pedigree par Compagnie Pernette

     

    Création 2006 | Durée : 12 min.

    Comment deux histoires, l’une racontée en voix off, l’autre dansée, très opposées en leur commencement, peuvent se retrouver le plus tard possible, pour faire corps, pour faire choc. En ce sens, le texte de Jean-Bernard Pouy trouble Nathalie Pernette… C’est une parole intérieure, facilement juxtaposable avec le mouvement, la présence d’un corps sur le bitume. Mais c’est la parole d’un chien. Tout rapport direct devient alors impossible : restent les concordances, divergences, les écarts d’énergie et de sens qui pourront faire sourire ou grincer jusqu’à la double pirouette finale…

    Lire la suite

    Chorégraphie : Nathalie Pernette assistée de Regina Meier - Avec : Laurent Falguiéras ou Vincent Curdy - Lumières : Caroline Nguyen - Costumes : Nadia Genez - Régisseur : Stéphane Magnin
    Coproduction : compagnie Pernette/association NA, Scènes du Jura - Scène conventionnée - Aide à la création de : l’ADAMI qui gère les droits des artistes interprètes (comédiens, chanteurs, musiciens, chefs d’orchestre, danseurs…) et consacre une partie des droits perçus à l’aide à la création, à la diffusion et à la formation - Avec le soutien du :CCN de Franche Comté à Belfort et du Granit - scène nationale de Belfort.

  • Projection du film « Royal de Luxe et Le Mythe du Géant” »

     

    Un film de Dominique Deluze | Accès libre | Durée : 95 min.

    Depuis quasiment 20 ans, Dominique Deluze filme au Havre les diverses apparitions d’un efigure légendaire créée par le Royal de Luxe, le Géant !
    Un comédien particulier, mesurant plus de 9 mètres de haut, évoluant sur une scène à la taille d’une ville. Un personnage plus grand que l’homme , animé par une trentaine de petits bonshommes rouges.

    Le mythe du Géant retrace l’épopée du géant qui naquit et apparut pour la première fois sur terre dans la ville du Havre, et qui y revint une deuxième fois, avec une jambe de bois, pour embarquer pour l’Afrique. Il y aura un enfant, un petit géant noir, et retournera avec lui, de ce périple africain, au Havre où il le présentera aux habitants de la ville. L’intégralité des aventures du Géant au Havre, sur une dizaine d’années, pour saisir la chance unique d’avoir été là au moment où s’inventait, s’incarnait, se construisait ce qui constitue une part essentielle de nous-même, le mythe !

    Lire la suite
    Replier
  • « Des Corps de Ville » / Collectif Le Nomade Village

     

    Restitution publique d’actions culturelles menées avec le collège Jacques Monod | Durée : 50 min.

    Au contact du Collectif Le Nomade Village (Marseille), les collégiens d’une classe de 4e du Collège Jacques Monod ont été impliqués dans un processus de création autour du corps et son image par la pratique de la danse contemporaine.

    Comment aborder avec des adolescents la relation au langage du corps, au sien, à celui des autres et plus particulièrement aux relations garçons-filles ; questions inhérentes à l’adolescence ? Le Collectif Le Nomade Village, en résidence pendant une semaine au Collège Jacques Monod, a sensibilisé des collégiens d’une classe de 4e au langage dansé et leur a confié l’écriture de scènes chorégraphiées et filmées. Ces éléments chorégraphiques et cette matière vidéo ont été intégrés à une première étape de recherche sur “Des Corps de Villes”, nouvelle création du collectif. Ce spectacle explorera la notion de repliement de l’espace-temps dû aux nouveaux outils de communication, qui nous donne l’illusion d’être en contact immédiat avec le monde entier. Il interroge le spectateur quant à son regard sur sa ville, mêlant le virtuel au réel, dans une scénographie volontairement urbaine.

    Lire la suite

    Les membres du Collectif Le Nomade Village se sont associés en 2008 autour de thèmes récurrents : place de l’homme dans la ville, rapport physique avec les autres et son environnement, migrations visibles et invisibles, rapport à la norme et à l’autorité, place à la différence. Ce collectif travaille sur des projets orientés vers la musique, l’image et le multimédia, au service du spectacle vivant.


    Ecriture : collective - Chorégraphie : Virginie Coudoulet-Girard - Mise en scène : Olivier Pauls - Réalisation : Philippe Domengie - Création sonore : Pom Bouvier - Lumière : Gauthier - Régie générale : Serge Boudin - Régie vidéo : Camille Béquié - Avec : Patrice de Benedetti, Virginie Coudoulet-Girard, Philippe Domengie, Yui Mitsuhahshi, Olivier Pauls, Thierry Paillard, les élèves de la classe de 4e F du Collège Jacques Monod et Mme Chevallier (enseignante en EPS)

    Replier
  • Clairière urbaine par Retouramont

     

    Création 2009-2010 | Durée : 30 min.

    La compagnie investit un objet urbain, un élément de la ville qui devient le support du mouvement. Complices de la matière, appuyées à un mur ou collées au sol, 4 danseuses construisent une architecture fugitive, transforment les espaces quotidiens des habitants en terrain ludique d’expression. Elles se coulent dans la matérialité du support, ses reliefs, en s’intégrant à l’architecture. Elles y trouvent des appuis forts qui leur permettent d’agrandir leurs espaces d’évolution. La nature du site est si intégrée qu’elles peuvent laisser libre cours à leur désir d’espace, jouer des volumes , inventer de nouvelles trajectoires.

    Lire la suite

    Chorégraphie : Fabrice Guillot - Interprètes : Francisca Alvarez, Nathalie Tedesco, Frédérique Beorlegui, Sévérine Bennevault - Technicien Sécurité : Michael Poyet - Regard extérieur : Isabelle Pinon


haut
Tout droit réservé KARWAN 2010 - 2017 | Graphisme Seize | Logiciel SPIP | Réalisation Indétendance