La Folle Histoire des Arts de la Rue 2010  
Accueil du site > Autour des spectacles > La Folle histoire dans les Collèges
agenda
  • Mallemort

    « Le Mystère de… » / Cie Amanda Pola
    le 30 avril 2010 , de 15h00 à 18h00
    Place Raoul Tourtet
  • Les Pennes-Mirabeau

    « Des Corps de Ville » / Collectif Le Nomade Village
    le 15 mai 2010 , 20h30
    Rue Jean Aicard (Quartier les Cadeneaux)
  • Saint-Rémy-de-Provence

    « Ecoute ta ville » / Pascal Messaoudi
    du 18 mai 2010 au 24 mai 2010 , De 10h à 18h
    Place Favier
  • Saint-Rémy-de-Provence

    « Chantier Public - Chantier de Paroles » / Pixel 13
    le 21 mai 2010 , 21h00
    Parking Collège Glanum (sous réserve de modification)

En 2008, intitulé Printemps de La Folle Histoire des Arts de la Rue dans les collèges, ce programme d’actions culturelles s’appelle désormais La Folle Histoire des Arts de la Rue dans les Collèges car il fait dorénavant partie prenante de la manifestation et de son inscription dans les villes associées et n’est plus placé en préfiguration.

La Folle Histoire des Arts de la Rue dans les collèges, édition 2010, encourage des propositions artistiques travaillant à l’articulation entre le spectacle vivant et les nouvelles technologies ou nouveaux médias, avec une écriture à chaque fois adaptée au territoire du collège et de la ville. Afin d’accompagner au mieux le public collégien dans cette découverte des Arts de la Rue, ce programme artistique a pour objectif d’impliquer les élèves dans une observation et une analyse de leur environnement (territoire, espace public...) pour ensuite leur permettre d’appréhender les Arts de la Rue dans leur phase même de création.
L’orientation de ce programme d’actions culturelles, faisant intervenir au sein de chaque projet plusieurs langages artistiques, favorise la réception de la création contemporaine en espace public par le public adolescent.

Trois établissements accueillent La Folle Histoire des Arts de la Rue dans les Collèges : les Collèges Colline Durance de Mallemort avec la Cie Amanda Pola ; Jacques Monod des Pennes-Mirabeau avec le Collectif Le Nomade Village ; Glanum de Saint-Rémy-de-Provence avec la Cie Pixel 13 et Pascal Messaoudi.
Ces artistes associés entreprennent avec une classe une démarche de création sous la forme d’ateliers de pratique artistique à l’issue desquels émergera une présentation publique de la production des collégiens réunissant élèves, parents et habitants. Le Bus-Expo de La Folle Histoire des Arts de la Rue s’implantera également dans les établissements : outil didactique accompagné par deux médiateurs, il proposera ainsi, à plusieurs classes, une sensibilisation aux Arts de la rue et fera le lien entre le collège et le reste de la manifestation dans la ville.

    Au programme

  • « Le Mystère de… » / Cie Amanda Pola

    Restitution publique d’actions culturelles menées avec le Collège Colline Durance - Durée | en continu
    Venir avec un Mp3, des écouteurs et câble de connexion !!!

    Comment sensibiliser des collégiens aux Arts de la Rue ? A la notion d’espace public par la création artistique ? C’est le défi lancé à la jeune compagnie marseillaise Amanda Pola qui travaille avec une classe de 4e du Collège Colline Durance, depuis le mois de mars 2010, autour du projet pédagogique intitulé « Ma Rue selon mon point de vue… ».

    La démarche de la Cie Amanda Pola (Marseille) s’ancre dans l’observation du quotidien et du réel dans l’espace public. A travers différents langages, souvent en lien avec les nouvelles technologies, leurs créations immergent le spectateur dans une frontière subtile entre fiction et réalité. Les séances d’ateliers de pratique artistique proposées par la compagnie en relation avec deux enseignantes (français et éducation musicale) ont eu pour objectif d’amener les élèves à s’intéresser différemment à leur environnement proche. En s’appuyant sur l’observation et l’étude d’une place publique de leur ville, les élèves ont travaillé à l’écriture d’un scénario sonore, point d’appui à la création d’une énigme policière fictive...
    Les élèves de la classe de 4e 5 propose, avec la complicité de la Cie Amanda Pola et l’équipe pédagogique, de venir écouter et résoudre in situ cette enquête sonore, intitulé « Le Mystère de... », avec votre Mp3 et vos écouteurs... Entre fiction et réalité, à vous de jouer !

    Voir la suite

    La compagnie Amanda Pola a été créée en 2009 à Marseille. La démarche d’Amanda Díaz-Ubierna (directrice artistique de la compagnie) se développe autour de l’observation des actions quotidiennes. À travers différents langages artistiques, son objectif a toujours été de jouer avec la ligne fragile qui sépare la réalité et l’imagination, la situation logique de la situation absurde. Se servir de la fiction et de la liberté du jeu scénique est une invitation pour le spectateur à dévoiler les petites choses de la vie courante d’une façon ludique et proche.


    Conception et mise en scène : Amanda Díaz-Ubierna - Intervenants pédagogiques : Estelle Charles, Adrien Merer, Amanda Díaz-Ubierna - Avec : les élèves de la classe de 4e5 du Collège Colline Durance, Mme Ollivier (enseignante en Education Musicale) et Mme Quilez (enseignante en Français)

    Replier

  • « Des Corps de Ville » / Collectif Le Nomade Village

    Restitution publique d’actions culturelles menées avec le collège Jacques Monod | Durée : 50 min.

    Au contact du Collectif Le Nomade Village (Marseille), les collégiens d’une classe de 4e du Collège Jacques Monod ont été impliqués dans un processus de création autour du corps et son image par la pratique de la danse contemporaine.

    Comment aborder avec des adolescents la relation au langage du corps, au sien, à celui des autres et plus particulièrement aux relations garçons-filles ; questions inhérentes à l’adolescence ? Le Collectif Le Nomade Village, en résidence pendant une semaine au Collège Jacques Monod, a sensibilisé des collégiens d’une classe de 4e au langage dansé et leur a confié l’écriture de scènes chorégraphiées et filmées. Ces éléments chorégraphiques et cette matière vidéo ont été intégrés à une première étape de recherche sur “Des Corps de Villes”, nouvelle création du collectif. Ce spectacle explorera la notion de repliement de l’espace-temps dû aux nouveaux outils de communication, qui nous donne l’illusion d’être en contact immédiat avec le monde entier. Il interroge le spectateur quant à son regard sur sa ville, mêlant le virtuel au réel, dans une scénographie volontairement urbaine.

    Voir la suite

    Les membres du Collectif Le Nomade Village se sont associés en 2008 autour de thèmes récurrents : place de l’homme dans la ville, rapport physique avec les autres et son environnement, migrations visibles et invisibles, rapport à la norme et à l’autorité, place à la différence. Ce collectif travaille sur des projets orientés vers la musique, l’image et le multimédia, au service du spectacle vivant.


    Ecriture : collective - Chorégraphie : Virginie Coudoulet-Girard - Mise en scène : Olivier Pauls - Réalisation : Philippe Domengie - Création sonore : Pom Bouvier - Lumière : Gauthier - Régie générale : Serge Boudin - Régie vidéo : Camille Béquié - Avec : Patrice de Benedetti, Virginie Coudoulet-Girard, Philippe Domengie, Yui Mitsuhahshi, Olivier Pauls, Thierry Paillard, les élèves de la classe de 4e F du Collège Jacques Monod et Mme Chevallier (enseignante en EPS)

    Replier

  • « Ecoute ta ville » / Pascal Messaoudi

    Restitution publique d’actions culturelles menées avec le Collège Glanum - Durée | en continu

    En créant la rencontre entre Pascal Messaoudi et un groupe d’élèves de 3e du Collège Glanum, La Folle Histoire des Arts de la rue dans les Collèges a souhaité faire découvrir aux adolescents une pratique particulière de l’espace public…
    Un travail de collecte et de réalisation sonores associant les collégiens sur leurs petits coins de villes personnels…

    Sensibiliser les collégiens à la notion d’espace public en leur faisant raconter de manière intime les liens qu’ils entretiennent avec un ou plusieurs lieux de leur ville, de leur collège… Ecoute ta Ville favorise une démarche de création sonore avec des collégiens en partant de leurs perceptions sur l’espace public, de la manière dont ils le pratiquent. Qu’est-ce qu’une place, un mur, une rue, un carrefour, un immeuble peut transporter comme imaginaire, comme histoire personnelle ? En partant du fait que ces lieux peuvent être constitutifs de notre propre histoire, qu’ils nous ont façonnés, influencés, Pascal Messaoudi souhaite amener les élèves à avoir une réflexion sur leur pratique de l’espace public : sur ce qu’ils en font… Les séances d’ateliers de pratique artistique ont abouti à la réalisation “Ecoute ta ville” installations sonores dans la ville, en continu, dans la semaine de florilège de La Folle Histoire… Bonne écoute !

    Voir la suite

    Le parcours de Pascal Messaoudi a débuté dans l’Aveyron à Millau dans le monde du théâtre, de la comédie, du son et de la lumière. Il entame ensuite une formation professionnelle de journalistes à Montpellier. Par la suite, il collabore de nombreusee annéee avec Radio Grenouille à Marseille (réalisation de documentaires, fictions, stages…)
    Aujourd’hui, l’aventure continue avec des ateliers dans les collèges et les centres sociaux, la coordination d’une radio en prison, de radios éphémères, des réalisations de documentaires sonores, des créations sonores pour le spectacle vivant…


    Un projet de : Pascal Messaoudi - Avec : les élèves de classes de 3e du Collège Glanum, Mme Blanc, enseignante en (Education Musicale), Mme Frachi (enseignante en Français), Mr Pineau (enseignant en Education Musicale).

    Replier

  • « Chantier Public - Chantier de Paroles » / Pixel 13

    Restitution publique d’actions culturelles menées avec le Collège Glanum

    La Ville, le paysage urbain, constituent la matière première des artistes qui interviennent dans le champ artistique des Arts de la Rue. En prenant pour cadre le collège dans son lien avec la ville, comme lieu et espace d’exploration, la Cie Pixel 13 a proposé aux élèves d’une classe de 4e de s’interroger sur les notions de transformation du cadre de vie, d’espace public et de construction.

    Pendant une semaine, l’équipe de Pixel 13 (Marseille) a entrepris une démarche de création avec les collégiens sous la forme de petites expérimentations en lien avec la question urbaine et sa transformation.
    Quel regard portent-ils sur la ville et la modification de leur cadre de vie ?
    Les ateliers “Chantier Public / Chantier de paroles” donneront lieu à la production de différentes matières (graphiques, sonores, vidéos, littéraires) exploitées par la compagnie lors de la restitution finale...
    Ce projet pédagogique s’inscrit dans la continuité des recherches liées à la nouvelle création de Pixel 13 « Work’N Progress », projet de recherche autour du chantier.
    Cette présentation publique de la production des élèves prendra la forme d’une œuvre multimédia : projections, diffusion sonore, pyrotechnie... Une expérience plurielle, reflet d’une parole artistique portée par des collégiens accompagnés par l’équipe de Pixel 13.

    Voir la suite

    Pixel 13, dirigée par Alexandre Cubizolles, développe depuis 1998 un travail de projet culturel mêlant de façon active une démarche de sensibilisation à la ville et à l’architecture avec la production de dispositifs artistiques d’interface entre l’architecture, la ville, la création multimédia et le spectacle vivant.


    Conception Collectif Pixel 13 : Alexandre Cubizolles, Sabine Thuilier, Nicolas Burlaud, Karel Pairemaure, Sylvain Dumaine, Yann Loic Lambert, Mélanie François, Laurent Pernice, Elory Humez, Nikola Pilepic, Fayssal Chebbi - Avec : les élèves de la classe de 4e F du Collège Glanum, Mme Seisson (enseignante en Histoire-géographie), Mme Dye-Pelisson (enseignante en Français), Mme Girardon, (enseignante en Arts plastiques), Mr Nespoulos, (enseignant en Technologie)

    Replier


haut
Tout droit réservé KARWAN 2010 - 2017 | Graphisme Seize | Logiciel SPIP | Réalisation Indétendance